En diffusion

 

Photo : Jean-Paul Marbach

Avec ses 6400 habitants, ses vingt-trois nationalités et sa trentaine de langues, le quartier est « un morceau du monde », un quartier arc-en-ciel où l’on ne sait plus si la couleur est une richesse ou un problème.
Mais Denise, grand mère alsacienne, Laila, jeune femme tchétchène, ou Houleye, petite fille mauritanienne, ont un point commun : elles aiment les chansons et ont une grande envie de les partager avec les autres…
Toutes les personnes ont une histoire, et portent en elles des chansons comme des trésors cachés : une mélodie, un rythme, des paroles dans une autre langue, parfois un souvenir… les partager c’est faire connaissance avec l’autre.
Et vous, quelle est votre chanson ? Si l’on pouvait chanter ensemble, cela nous permettrait-t ’il de construire un nouveau demain?

Distribution :

Direction, arrangement, mise en espace : Catherine Bolzinger

Illustrations : Marilou Laure

Un été indien en octobre, des fleurs aux arbres en février et des températures caniculaires pendant le mois d’août… Qu’en aurait pensé ce cher Antonio Vivaldi pour qui les saisons étaient réglées comme du papier à musique ?

C’est la question qu’a posée Catherine Bolzinger à Arturo Gervasoni, compositeur de l’hémisphère sud, en lui confiant une transcription pour 5 voix de femmes a cappella du célèbre chef d’œuvre du compositeur vénitien…

L’écriture musicale de Gervasoni exploite la virtuosité des cinq Voix de Stras’ en gardant la musique de Vivaldi en filigrane, comme un repère pour l’oreille.

Les paroles, piochées dans la presse quotidienne, évoquent les maux de notre époque : malbouffe, solitude, terrorisme…. Autour de cette trame musicale, Catherine Bolzinger tisse et entremêle données scientifiques, citations et proverbes insérés comme un fil d’Ariane qui guide le spectateur à travers les saisons.

En contrepoint à la gravité du propos, la mise en scène de François Small apporte légèreté et poésie. Un spectacle qui invite avec délicatesse, humour, et une pointe d’insolence, à réfléchir aux dérèglements de notre époque.

Distribution :

Spectacle de Catherine Bolzinger,

musique : Arturo Gervasoni d’après Antonio Vivaldi

mise en scène : François Small

lumières : Anne Sadovska

En 2020, la Strasbourgeoise, manifestation sportive de sensibilisation contre le cancer du sein, fête ses 10 ans et commande pour cette occasion un spectacle de Voix de Stras’.

Avec un objectif : atténuer la deuxième peine des malades, celle du silence.

Catherine Bolzinger recueille alors plus d’une centaine de témoignages à partir d’interviews et d’un questionnaire simple publié sur les réseaux sociaux :
• Le cancer du sein est-il un cancer comme les autres ?
• La maladie, en ressort-on plus faible, ou plus fort ?
• Avec ou sans perruque ?
• Doit-on cacher ses cicatrices ?

Phrases collectées ponctuées de chants constituent le spectacle interprété par Voix de Stras’, artistes lyriques professionnelles.

Costumes : Géraldine Maamar-Dine
Photo : Jean-Paul Marbach